Bienvenue

Trois super propositions en décembre : deux repas du monde et un documentaire du mois avec un casting de rêves. Alors heureux ? Douces fêtes de fin d’année si nous ne nous voyons pas.

2 repas pour lancer les ateliers cuisines du monde

Ma première est étudiante marocaine, a 23 ans et s’appelle Khaoula Lakhiar. Mon second est musicien colombien, a 37 ans et s’appelle Gabriel Jimenez. Ils ne se connaissent pas mais ont en commun de parler couramment le français, de vivre à Saint-Jacques depuis trois ans et d’être confrontés à la difficulté de rencontrer des personnes en dehors de leur communauté. Sur proposition de l’association La Clé du champ, ils vont investir la cuisine d’un de leurs bénévoles jacquolandins et y concocter une spécialité de leur pays. Celle-ci sera partagée autour d’une table avec 10 personnes tentées par l’invitation. Une participation correspondant à 1/10e du prix des ingrédients sera demandée. Pour diminuer les frais, tout en privilégiant la qualité des produits et le local, la recette sera végétarienne. « Partager un repas est, dans toutes les cultures, un moment d’échanges et de convivialité. Nous espérons ainsi nous inclure et créer des amitiés», expliquent les deux chefs d’un jour. Derrière ces invitations un projet plus ample va se déployer. Nathalie Panaget, référente cuisine pour l’association la Clé du champ, le révèle. « Dans quelques semaines, avec la complicité des associations JacquoSel et Amap de la Lande, et le soutien du label Terres de sources, nous allons lancer les ateliers cuisines du monde. Une fois par mois, sous la houlette d’un chef amateur d’origine étrangère, les inscrits prépareront une recette et la dégusteront ensemble à la fin de l’atelier. Ces deux soirées en sont les prémices ». L’initiative est simple. Les principes la sous-tendant le sont beaucoup moins. Ils découlent de plusieurs interrogations communes aux trois associations. Parmi celles-ci la question de l’accès aux ingrédients de qualité pour tous, la place des personnes exilées dans la cité, les outils pour créer une société plus solidaire et respectueuse, la lutte contre l’isolement. « Nos trois associations ont des valeurs et une éthique communes. Nous unissons déjà nos énergies pour, entre autres, le Docu du mois et le salon du livre. Les ateliers cuisine du monde seront une nouvelle collaboration. » Des bénévoles désirant s’impliquer dans la gestion des ateliers de cuisines du monde sont recherchés. Les personnes intéressées pour y participer peuvent s’inscrire.

Jeudi 9 décembre, 19h : repas marocain. Mercredi 16 décembre, 19h : repas colombien. Inscription : lacleduchamp@gmail.com ; lacleduchamp.wordpress.com.